Qu'est-ce qu'un certificat d'étalonnage et en ai-je besoin ?

5 minutos de lectura
image 'REVISTA
Cuota
Qu'est-ce qu'un certificat d'étalonnage et en ai-je besoin ?

Qu'est-ce qu'un certificat d'étalonnage ? Pourquoi en avez-vous besoin? Est-ce une obligation légale ? Nous répondons à toutes ces questions et bien d'autres pour vous aider à comprendre tout ce que vous devez savoir sur les certificats d'étalonnage.

Nous avons également examiné l'un de nos certificats UKAS pour comprendre ce que tout ce qu'il contient signifie vraiment. En France, le certificat référence est le COFRAC. Les organismes de contrôle acceptent les certificats UKAS car ils sont 100% équivalents COFRAC

QU'EST-CE QU'UN CERTIFICAT D'ÉTALONNAGE ?

Un certificat d'étalonnage est un document officiel attestant que votre thermomètre a subi un test d'étalonnage dans un laboratoire accrédité. Sur le certificat apparaît la date, la méhode et les résultats du test.


Le test d'étalonnage compare les mesures de votre thermomètre avec un appareil traçable ou un thermomètre de référence.

Cette documentation prouve la précision de votre thermomètre. Si les résultats montrent que le thermomètre est inexact, il devra être réétalonné. Vous recevrez une nouvelle documentation pour le montrer.

LES CERTIFICATS D'ÉTALONNAGE SONT-ILS UNE EXIGENCE LÉGALE ?

Les certificats d'étalonnage ne sont pas une exigence légale en France. Dans les applications de restauration, votre plan HACCP déterminera comment et quand votre entreprise doit calibrer vos thermomètres.

Cependant, un certificat d'étalonnage est le seul document légal qui prouve que votre équipement est exact. Il y a plusieurs avantages à cela :

  • Un certificat d'étalonnage peut être utilisé devant un tribunal en cas de problème de santé et de sécurité lié à une température dangereuse.
  • Les certificats d'étalonnage sont utiles pour les visites d'agent de santé environnemental (ASE) et autres inspections ou audits.
  • S'assurer que vos thermomètres sont calibrés avec un haut niveau de précision préservera la qualité et la sécurité de vos contrôles de température.

QUE SIGNIFIE LA TRAÇABILITÉ ?

Lorsqu'un thermomètre subit un étalonnage, ses lectures sont vérifiées par rapport à un thermomètre de référence. Le thermomètre de référence doit avoir déjà subi un test d'étalonnage utilisant une norme encore plus élevée que celle actuellement en cours.


Chaque fois qu'un appareil subit un test d'étalonnage à l'aide d'un thermomètre qui a été étalonné selon une norme plus élevée, il forme une chaîne. Lorsque cette chaîne est ininterrompue et ramène au thermomètre de référence le plus élevé d'un centre d'étalonnage national (ou équivalent), elle devient traçable.

QU'EST-CE QUE L'ÉTALONNAGE UKAS ?

UKAS est l'organisme national d'accréditation du Royaume-Uni. Lorsque l'UKAS accrédite un laboratoire, ses tests sont effectués selon les normes les plus élevées du pays.

De nombreux autres pays ont leurs propres organismes d'accréditation qui gèrent leurs normes nationales. Le NIST est responsable de cela aux États-Unis et c'est la COFRAC pour la France.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UN CERTIFICAT TRAÇABLE ET UN CERTIFICAT UKAS ?

Si votre thermomètre est testé par rapport à un thermomètre de référence dans la chaîne de traçabilité, vous aurez un certificat traçable.


Pour avoir le certificat UKAS, il faut qu'un laboratoire accrédité test votre thermomètre.

Un certificat traçable est souvent satisfaisant pour les ASE et autres inspecteurs qui peuvent vouloir vérifier vos procédures d'étalonnage lors des visites. Ce certificat accrédité vous donnera une tranquillité d'esprit supplémentaire. En plus votre appareil de mesure sera calibré selon les normes les plus élevées.

RÉPARTITION DU CERTIFICAT D'ÉTALONNAGE UKAS

Vous trouverez ci-dessous un exemple de certificat de notre laboratoire UKAS. Lisez la clé pour en savoir plus sur chaque section.

A. La date à laquelle le certificat d'étalonnage a été délivré.

B. Le numéro de certificat unique.

C. Le logo officiel d'étalonnage UKAS ; cela montre que le certificat est traçable à la norme nationale du Royaume-Uni. Le numéro sous le logo est le code unique du laboratoire accrédité par UKAS. Les détails de l'accréditation de l'entreprise peuvent être trouvés sur le site Web de l'UKAS.

D. Adresse et coordonnées du laboratoire d'étalonnage.

E. Nom et signature de la personne qui a effectué l'étalonnage.

F. Nom et adresse du client.

G. Numéro de commande.

H. Numéro de référence.

I. Date à laquelle l'instrument est arrivé au laboratoire et date à laquelle l'étalonnage a été terminé.

J. Température ambiante et humidité dans le laboratoire pendant le test.

K. L'échelle internationale de température de 1990 – (ITS-90) est une échelle de températures utilisée par les laboratoires pour calibrer les thermomètres. Les températures sont déterminées en maintenant des substances, telles que l'eau, le mercure et l'étain, dans des conditions où elles maintiendront une température spécifique. L'utilisation de ces normes permet aux laboratoires d'être sûrs des températures qu'ils utilisent pour tester les thermomètres, offrant un haut niveau de précision.

L. Nom du thermomètre à étalonner.

M. Type de capteur en cours d'étalonnage.

N. Numéros de série de l'instrument et du capteur en cours d'étalonnage.

O. Plage demandée pour l'étalonnage par le client.

P. Méthode et équipement utilisés pour étalonner le thermomètre.

Q. Température ou humidité utilisée pour tester le thermomètre.

R. Si les lectures de l'instrument et les températures de test sont différentes, le thermomètre peut être réétalonné si possible et si nécessaire. Les lectures dans cet exemple sont les mêmes, donc aucune action n'est nécessaire.

S. Même avec les équipements les plus coûteux et les environnements contrôlés, les mesures ne peuvent pas toujours être précises à 100 %. L'incertitude du doute rend compte de cette possibilité. Si l'incertitude de mesure est de ± 0,04 °C, les résultats de l'essai peuvent être supérieurs ou inférieurs de 0,04 °C aux températures indiquées dans le certificat. La résolution de l'instrument doit également être ajoutée à cela. Ainsi, si l'incertitude de mesure est de ± 0,04 °C et que la résolution de l'instrument est de 0,01, l'incertitude totale de mesure serait de ±0,05 °C.

Vous pourriez aussi aimer : 

- Thermomètres de restauration pour votre plan HACCP

- Comment fonctionne un thermomètre ?

- Les meilleurs thermomètres d'ambiance pour économiser l'énergie